Le Cavalier King Charles et le King Charles Spaniel

Forum sur le Cavalier King Charles et le King Charles Spaniel
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les différentes tares oculaires

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nathalie
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 144
Age : 45
Localisation : 03120 Saint Prix ALLIER
Nombre de chiens : 8 chiens: 2 Cavalier King Charles: 4 Mâles: Délice Des Iles dit Roger, Idole Des Jeunes, Jason, Lassa, 6 Femelles : G'Lili, Jump, Maya, Naélys, Naïma, Nirvana, Shih Tzu: 1 Femelle: Joyce, 3 Whippet: Iris, Jasmine Charmeuse, Mina.
Loisirs : Tous ce qui touche au monde du chien.
Date d'inscription : 25/05/2006

Feuille de personnage
bavarde:

MessageSujet: Les différentes tares oculaires    Sam 30 Sep 2017 - 19:50

Les tares oculaires invalidantes
A la suite de la réunion de la commission d’élevage de la SCC fin 2007, la Société Centrale Canine demande aux Clubs de Race de ne retenir que 3 tares oculaires invalidantes pour leurs races.
Après discussion lors du comité du 19 Janvier 2008, le comité décide de retenir 4 tares oculaires :
- Kératoconjonctivite sèche
- Cataracte congénitale associée à une microphtalmie
- Cataracte corticale postérieure
- Dégénérescence rétinienne progressive. (APR)

Trouver un vétérinaire ophtalmologiste agréé près de chez vous.

Dépistage des Tares oculaires
Il arrive souvent que l’on nous demande la liste des Vétérinaires Ophtalmologistes habilités pour procéder au dépistage des tares oculaires de nos races.
L’Ordre des vétérinaires ne souhaite pas publier de liste car elle n’est pas « figée » du fait des déménagements, départ à la retraite et arrivée de nouveaux spécialistes.
Il est cependant bien sûr possible de trouver tous ces spécialistes sur le site des vétérinaires ophtalmologistes français, site qui est mis à jour en permanence :
http://www.ophtalmo.veterinaire.fr/

qui vous présentera une carte de France vous permettant de trouver la bonne adresse proche de chez vous si vous cliquez sur :
Trouvez un vétérinaire agréé pour le dépistage près de chez vous

Conférence du Dr. Gilles Chaudieu sur les tares oculaires invalidantes
Le Club des Epagneuls Nains Anglais a invité le 16 octobre 2004 le Dr Gilles Chaudieu, vétérinaire ophtalmologiste: il est venu faire le point sur les tares oculaires chez le Cavalier King Charles et le King Charles.
Dr Gilles Chaudieu
Vous trouverez ci-après le compte rendu de sa conférence

Les tares oculaires.

Les maladies oculaires chez le chien sont nombreuses et variées : les affections héréditaires sont différentes en fonction des races, certaines étant plus atteintes que d'autres.
Il est donc important pour le club de bien les connaître, les identifier et, avec les docteurs vétérinaires spécialistes, définir quelles sont parmi l'ensemble des tares oculaires celles qui sont invalidantes pour une race et celles qui ne le sont pas.
Une maladie oculaire héréditaire est :

- typique dans son apparence et sa localisation
- d'apparition plus ou moins différée dans la vie du chien
- prévisible dans son évolution morphologique et fonctionnelle dans le temps.
La microphtalmie.
La microphtalmie (ou " œil trop petit ") dont le mode de transmission est " autosomique récessif " - c'est-à-dire, pour les " non-initiés ", sous contrôle d'un gène porté par les chromosomes non sexuels, et nécessitant que les deux parents soient au moins porteurs pour que des chiots soient atteints - se caractérise par une micro cornée (diamètre inférieur à 11 mm).
Elle est fréquemment :
- asymétrique et unilatérale chez le Cavalier King Charles et le King Charles
- associée à la cataracte.
microphtalmie et cataracte chez un KC
Dans une population où la reproduction se fait au hasard, si 4% ou 5% des chiens sont atteints, 40% à 50% sont porteurs du gène responsable de la maladie récessive autosomique.
Distichiasis.
Cette tare se caractérise par la présence de cils surnuméraires à la paupière supérieure ou inférieure.
Son mode de transmission est " autosomique dominant à pénétrance élevée", ce qui veut dire qu'il est transmis à la descendance si au moins un géniteur est atteint.
Par contre, il est rarement invalidant.
Entropion.
Il touche très souvent les races brachycéphales avec inversion de la paupière inférieure vers le globe de l'œil du côté nasal. Il est associé à une fente palpébrale large.
Cette anomalie ne pose pas de réel problème.
La cornée.
C'est une structure souvent affectée dans ces races.
o Le dermoïde cornéen
Caractérisé par la présence de poils sur la cornée, la transmission de cette tare oculaire n'est pas connue.
Elle se traite par la chirurgie.

dermoïde cornéen latéral (position habituelle) chez un CKC

o La dystrophie cornéenne
Elle consiste en une perte de la transparence locale de la cornée due à la présence de cristaux de cholestérol.
Sa transmission est polygénique chez le Cavalier King Charles et inconnue chez le King Charles.
Elle apparaît chez les chiens âgés de 2 à 6 ans.

dystrophie cornéenne chez un CKC
Cette tare est non invalidante car stable (ou peu évolutive), et peu étendue en surface.
o Les kératites d'exposition
Elles se manifestent par une sécheresse cornéenne localisée. Le mode de transmission est polygénique.
o Les kératites dysimmunitaires
Elles peuvent atteindre les chiens entre 3 et 5 ans
o La kérato-conjonctivite sèche (KCS)
Elle consiste en une déficience ou une absence de larmes.
Son mode de transmission est inconnu mais une étude récente menée au Royaume-Uni tend à montrer le caractère transmissible de cette tare oculaire, qui peut conduire le chien à la cécité par pigmentation de la cornée (48,7% des chiens atteints présenteraient des signes avant 2 ans, la plupart étant identifiés entre 4 et 8 ans).

Kérato-conjonctivite sèche chez un CKC : noter la pigmentation cornéenne
La dysplasie du ligament pectiné
C'est une malformation congénitale des voies d'écoulement de l'humeur aqueuse qui provoque une augmentation de la pression intraoculaire et la cécité par atteinte du nerf optique.
Son mode de transmission est inconnu.
C'est une tare rare dans ces races.
La cataracte
Elle provoque une opacité partielle ou totale du cristallin, la gêne est proportionnelle à cette opacité.
Son mode de transmission est autosomique récessif, associé à la microphtalmie.
Elle peut aussi apparaître indépendamment, entre 6 mois et 2 ans d'âge, le mode de transmission n'étant pas connu.
Le lenticône postérieur
C'est une déformation postérieure en cône du cristallin.
Son mode de transmission est inconnu.
Cette tare est invalidante si elle est associée à une cataracte.
La rétine
Le développement de la rétine n'est pas terminé à la naissance.
La rétine est composée d'un ensemble de cellules nerveuses, dont les photorécepteurs (qui transforment la stimulation lumineuse en signal nerveux).

Les maladies de la rétine sont :
o la dystrophie des photorécepteurs (APR)
Elle apparaît plutôt précocement chez le Cavalier King Charles et commence par une cécité de nuit, qui évolue vers une cécité complète chez le chien d'âge mûr.
Son mode de transmission est autosomique récessif.
Cette tare est extrêmement rare chez le Cavalier King Charles.
o la dysplasie rétinienne
Elle consiste en la présence de plis des couches externes de la rétine.

plis rétiniens (coupe histologique)
Chez le Cavalier King Charles, elle présente une " forme géographique " mais n'a jamais été observée sous forme " complète ". Son mode de transmission est autosomique récessif. C'est une tare congénitale.

dysplasie rétinienne "géographique" chez un Cavalier King Charles.
Cette maladie est fréquente au Royaume-Uni, principalement chez les chiens ruby.
Cette maladie est détectable sans difficulté dès l'âge de 3 mois, puisque congénitale.
Il est fortement conseillé de ne pas utiliser comme reproducteur un chien pour lequel on a détecté des lésions, bien que des plis rétiniens isolés puissent parfois disparaître.
Conclusion.
Comme on l'a vu, les tares oculaires sont nombreuses mais leur impact sur les races des Cavaliers King Charles et des King Charles est très variable.
Il faudra donc que le club propose une hiérarchie dans ces tares : celles qui sont invalidantes et qu'il faut combattre et celles qui n'ont pas de conséquences néfastes pour le chien.
Seule la recherche des premières devrait être imposée pour les cotations, ce qui n'est pas le cas actuellement.

Un grand merci au Dr Gilles Chaudieu pour sa conférence très intéressante qui a rappelé ou appris aux éleveurs la liste imposante des tares oculaires chez nos petits compagnons.
La Commission d'élevage du club doit maintenant reprendre chacun des points évoqués dans cet exposé pour proposer au Comité dès que possible une nouvelle grille de tares oculaires qui pourrait être retenue pour les cotations.


_________________
Nathalie et ces CKC Des Joyaux d'Alésia.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.desjoyauxdalesia.fr
 
Les différentes tares oculaires
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mousse de Java ou Vesicularia dubyana , différentes espèces?
» Trachycarpus, différentes espèces?
» Différentes mésanges
» Voici un tableau pour visionner les différentes Mutations.
» Les différentes races.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Cavalier King Charles et le King Charles Spaniel :: Education et autres sujets :: Santé-
Sauter vers: